Changer l'eau des fleurs : roman / Valérie Perrin

Livre

Perrin, Valérie (1967-....). Auteur

Violette Toussaint est garde-cimetière dans une petite ville de Bourgogne. Les gens de passage et les habitués viennent se réchauffer dans sa loge où rires et larmes se mélangent au café qu'elle leur offre. Son quotidien est rythmé par leurs confidences. Un jour, parce qu'un homme et une femme ont décidé de reposer ensemble dans son carré de terre, tout bascule. Des liens qui unissent vivants et morts sont exhumés, et certaines âmes que l'on croyait noires, se révèlent lumineuses.Après l'émotion et le succès des Oubliés du dimanche, Valérie Perrin nous fait partager l'histoire intense d'une femme qui, malgré les épreuves, croit obstinément au bonheur. Avec ce talent si rare de rendre l'ordinaire exceptionnel, Valérie Perrin crée autour de cette fée du quotidien un monde plein de poésie et d'humanité.Un hymne au merveilleux des choses simples.

Vérification des exemplaires disponibles ...

Se procurer le document

Vérification des exemplaires disponibles ...

Suggestions

Du même auteur

 Les oubliés du dimanche : roman / Valérie Perrin | Perrin, Valérie (1967-....). Auteur

Les oubliés du dimanche : roman / Valérie Pe...

Livre | Perrin, Valérie (1967-....). Auteur | 2015

Trois : roman | Perrin, Valérie (1967) - Auteur du texte

Trois : roman

Livre | Perrin, Valérie (1967) - Auteur du texte | 2021

« Je m'appelle Virginie. Aujourd'hui, de Nina, Adrien et Etienne, seul Adrien me parle encore.Nina me méprise. Quant à Etienne, c'est moi qui ne veux plus de lui. Pourtant, ils me fascinent depuis l'enfance. Je ne me suis jamais a...

Chargement des enrichissements...

Avis

Avis des professionnels

  • Un grand coup de coeur ! 5/5

    Une plume sensible, réaliste, sensuelle et intimiste, qui fait penser à celle de Serge Joncour, nous embarquant dans une histoire faite de drames, de violence affective, de rencontres et de résilience, écrite avec une extrême justesse, sans pathos ni morbidité.

    Alexandra CAPIZZI - Le 28 février 2019 à 14:08